Dossier construction du nouveau siège de l’Assemblée nationale : Les aspects techniques et juridiques présentés

Publié le par gilmax

Le dossier construction du nouveau siège de l’Assemblée nationale a fait l’objet d’une rencontre ce mardi 08 novembre au ministère du cadre de vie. Après le conseil des ministres du vendredi dernier qui approuve le rapport d’évaluation du chantier, le ministre du cadre de vie et celui de la justice ont animé un point de presse. Objectif, présenter les aspects techniques et juridiques du dossier.

Selon le ministre du cadre de vie et du développement, José Didier Tonato, l’essentiel à retenir est quetonato plusieurs milliards ont été engloutis dans ce chantier sans résultat concret. « Depuis janvier 2016 en dehors du lot 11 b aménagement extérieur assainissement qui a évolué timidement, les travaux de tous les autres lots sont presque à l’arrêt en raison de validation des travaux supplémentaires et de prise de nouveaux contrats » a-t-il justifié. A l’en croire, le taux d’exécution physique du chantier est d’environs 37, 80% contre un taux d’exécution financière de 46,62%. « Un écart qui s’explique par les avances de démarrage perçues » a-t-il ajouté.

joseLe garde des sceaux, Joseph Djogbénou, a quant à lui, fait savoir que le gouvernement a décidé suite à cette situation de suspendre les travaux et de commanditer des audits afin d’évaluer le chantier et situer les responsabilités. Il a également profité de cette tribune pour lever un coin de voile sur le silence du gouvernement dans l’affaire de la drogue. Selon l’autorité, seul le procureur de la république est à même de se prononcer dans une affaire pendante devant la justice.

Léonce ADJEVI

Publié dans politique

Commenter cet article