Le Collectif des élus consulaires sortants des départements du Mono et du Couffo, a donné vendredi 20 janvier 2012

Publié le par gilmax

    Le Collectif des élus consulaires sortants des départements du Mono et du Couffo, a donné vendredi 20 janvier 2012, une conférence de presse à l’hôtel de ‘’l’Etoile Rouge’’ à Lokossa, pour dénoncer des manœuvres en cours dans le cadre des prochaines élections consulaires.« En effet, nous sommes en train d’être embarqués vers un hold-up électoral orchestré de main de maître par un individu », peste Félix Akplakou, porte-parole du collectif des élus consulaires sortants du Mono-Couffo. Il précise que cet individu sait arpenter les couloirs des ministères et a pu habilement faire positionner une proche comme responsable régionale dans la commission transitoire. D’autre part, cet individu et ses partenaires ont déjà choisi dans leur cercle restreint dira-t-il, quatre opérateurs économiques tels Prince Folly Satchivi, Henriette Guèdèhounguè pour le département du Mono, Patrice Gninou et Jakekod Kétodji pour le Couffo, afin d’appuyer la responsable de la commission transitoire. Or, celle-ci a promis les associer à son groupe en leur qualité d’anciens élus consulaires comme le font ses collègues dans les autres départements, déclare Félix Akplakou très indigné. « Nous prenons donc le peuple béninois à témoin. Car, si rien n’est fait pour arrêter cette vaste mascarade qui est orchestrée contre les vrais opérateurs économiques, le pire peut arriver », a-t-il menacé.

Gaétan Nato

(Br. Mono-Couffo)

 

 

Publié dans politique

Commenter cet article