Grognes à la DEC: Les clarifications du directeur mis en cause

Publié le par gilmax

Mahoungnon-Kakpo.jpgSuite au soulèvement du personnel de la direction des examens et concours de l'enseignement secondaire, le Directeur Kakpo Mahougnon est monté au créneau ce mercredi 29 Février 2012 pour éclairer l'opinion publique.

La réaction du directeur Kakpo Mahougnon de la direction des examens et concours de l'enseignement secondaire ne s'est pas fait attendre suite au sit-in organisé par son personnel. Un soulèvement qui, aux dires de Kakpo Mahougnon, ne relève point d'une manifestation syndicale mais plutôt d'une manipulation. Dénonçant une campagne contre sa personne depuis quelques semaines, Kakpo Mahougnon précisera que la grande majorité des manifestants de mardi était composée d'agents occasionnels de la direction recrutés pour une prestation de service précise et payés à cet effet. Pour le Dec Kakpo Mahougnon, le moment n'est point propice à de pareils mouvements qui risquent de perturber la quiétude des élèves et de leurs parents par ces temps de préparatifs pour les examens de fin d'année. Un mouvement du genre tiendrait bien pour des cas de malversation, de corruption ou de dysfonctionnement a estimé le directeur Kakpo Mahougnon avant d'appeler une fois encore ses collaborateurs au calme et au dialogue.

Tout serait parti, en effet, du refus de passation de service du directeur Kakpo Mahougnon après décision de nomination d'un nouveau directeur par le ministre Soumanou Djimba de l'enseignement secondaire. Le DEC justifie son acte par le fait que sa nomination a été prononcée par un décret présidentiel et il est de bon ton que son limogeage par soucis de parallélisme soit prononcé par un décret du même rang (décret présidentiel).Voici donc qui apporte de la lumière à la lanterne des détracteurs du Dec Kakpo Mahougnon. 

Vitali Boton / Adjinakou

Publié dans actualité

Commenter cet article