Ethiopie-Bénin du 29 février :Amoros: « on va à Addis-Abeba pour gagner »

Publié le par gilmax

Manuel Amoros

 

Dans le cadre du match éliminatoire de la Can 2013 que jouera le Bénin contre l’Ethiopie le 29 février 2012, le sélectionneur national, Manuel Amoros a animé une conférence de presse pour rassurer l’opinion nationale et internationale sur les dispositions prises pour la réussite de cette sortie des Ecureuils. C’était hier au siège de la Fédération béninoise de football (Fbf) à Porto- Novo où il s’est fait assister de son adjoint, Nicolas Philibert et du président de la Fbf, Anjorin Moucharafou.

 D’entrée, le président Anjorin Moucharafou a rassuré la presse des dispositions pratiques prises pour la réussite du match éliminatoire contre l’Ethiopie prévu à Addis-Abeba le 29 février. Il a affirmé que le plan de préparation du sélectionneur national, Manuel Amoros envoyé à la Fbf a été retenu dans le cadre des préparatifs de ce match. Ce qui a permis de sélectionner 20 joueurs qui évoluent à l’étranger. « La mise au vert est prévue pour dimanche à Paris (France) », a rappelé Anjorin Moucharafou. Cette décision a été prise, selon lui, pour arranger la plupart des joueurs qui évoluent en Europe. Ainsi, une mission bipartite composée d’Augustin Ahouanvoébla, vice-président de la Fbf et d’Ali Yaro, assistant du ministre des Sports, séjourne depuis quelques jours dans la capitale française afin de s’enquérir des conditions d’accueil des joueurs. Pendant ce temps, une équipe technique conduite par le directeur exécutif de la Fbf, Quentin Didavi s’est rendue à Addis-Abeba afin de superviser les installations

prévues pour accueillir ce match.  

Une sélection de 20 joueurs

La plupart des 20 joueurs sélectionnés sont des expatriés évoluant en Europe à l’exception de trois qui sont sociétaires des clubs locaux, a expliqué le sélectionneur Manuel Amoros. Ces joueurs locaux prendront le départ de Cotonou ce jour et sont attendus pour la mise au vert dimanche à Paris. Ils seront accueillis dans un cadre technique réservé aussi bien pour eux que pour la légion étrangère. Les gardiens de but sont passés à trois. Le troisième, Fabien Farnolle (27 ans, 1m97) évoluant à Clermont Ferrand (club de Ligue 2) a été détecté grâce à un réseau qui travaille sur les internationaux béninois. Abordant les conditions climatiques qui pourraient influer sur le rendement des joueurs, l’Ethiopie étant à 2600 m d’altitude, le sélectionneur national rassure. Il s’arme pour aider les Ecureuils à gagner à Addis-Abeba.

Thobias. G. Rufino / Actu Bénin

Publié dans sport

Commenter cet article