Coup de filet de la police nationale Un réseau de malfrats démantelé à Parakou.

Publié le par gilmax

 

La sécurité des populations de la ville de Parakou préoccupe à plus d’un titre les forces de l’ordre. Dans la journée du mardi dernier, la police a mené une opération commando dans un quartier du 3ème arrondissement.
Au total, cinq malfrats sont tombés dans les mailles de la police nationale. Suite à des informations fournies par un habitant du quartier Dokparou, les agents de police de la ville de Parakou ont réussi à démanteler un réseau de malfaiteurs. Ces derniers sont spécialisés dans le braquage et le vol à mains armées. Leur arrestation a eu lieu au moment même où ils se préparaient pour une nouvelle opération. En effet, ces personnes ont été repérées par certains habitants du quartier. Ils se font rares dans leur domicile respectif mais festoyaient chaque fois qu’ils se retrouvaient. Pour les populations de Dokparou, c’étaient des gens suspects. C’est pourquoi ils ont décidé d’alerter les forces de l’ordre. Au cours de leur interpellation, les malfrats ont tenté de résister à l’assaut des hommes en uniforme, en se servant des machettes et autres objets tranchants. Face à l’agression de ces hors la loi, la police a réagi par deux fois. Dans un premier temps, les forces de sécurité ont tiré en l’air pour les dissuader. Mais elles finiront par tirer à bout portant sur l’un des malfrats dont la résistance devenait trop forte. Au bout de l’opération, la police a mis la main sur cinq malfrats et tué un autre.

Selon le commissaire central de Parakou Idrissou Foudou, le chef du gang serait parmi les personnes arrêtées. Une perquisition dans le domicile de chacun d’eux révèle que ces derniers ont déjà mené plusieurs opérations de braquage

Publié dans actualité

Commenter cet article